Bonjour à Toutes et à Tous

Hypnose – Quelle est réellement  son pouvoir

On attribue certains pouvoirs à l’hypnose. Au cours du siècle dernier (XXe siècle), il y a eu un

Hypnose

Hypnose

grand nombre d’études menées dont une par l’illustre docteur Hubert Benson de l’université de Harvard et par d’autres personnalités mondiales,.

l’hypnose fait son apparition Au tout début du 20éme siècle, dans le secteur médical. Ce sont en premier les psychiatres qui s’intéressent le plus à l’hypnose, pour interroger l’inconscient, mais aussi les médecins qui voient dans l’hypnose la possibilité de calmer la douleur, voire même de la faire disparaître.

Hypnose – Elle supprime vos douleurs

Des expériences démontrent qu’avec l’hypnose on peut substituer au message de la douleur qui se dirige vers le cerveau, une image opposée. Ainsi, la douleur se transforme en une information agréable juste au moment de pénétrer le cerveau. Le patient ne souffre plus !

Mais le plus extraordinaire survient dans ce même début de siècle, quand Sa Sainteté le dalaï-lama accepte qu’on étudie le comportement des moines tibétains en transe suite à la méditation. C’est précisément le Docteur Benson qui en a la responsabilité. Il devient grâce à cette opportunité, le pionnier dans le domaine des états modifiés de conscience. Les moines lui enseignent qu’il existe différents états de la conscience sous hypnose.

Celui que nous connaissons tous, et qu’ils appellent la conscience grossière où se situent les perceptions ordinaires. Lorsque ces moines parviennent à quitter ce premier état de conscience, on observe des phénomènes physiologiques.

En fait, les moines vont passer de l’état de conscience grossier à un état tellement subtil qu’ils semblent s’approcher de la mort. En effet, ils sont capables de ralentir leur rythme cardiaque et de ne pas respirer plus que 7 fois par minute.

En approchant la mort, le moine vit une expérience spirituelle sans doute très proche des NDE. Le Docteur Benson rapporte que les moines peuvent méditer nu dans la neige en pleins hivers sans attraper froid, sans même que la température de leur corps ne diminue. Il a même assisté à des expériences comme l’élévation de la température du corps à plus de 10 degrés, quand le moine devait sécher des draps à peine lavés en plein hiver. Pour éviter que ceux-ci ne gèlent, il les posait sur le corps pendant qu’ils méditaient et le drap séchait.

Pour le moine tibétain, l’intérêt de ces méditations ne repose pas sur ces événements spectaculaires, mais sur la capacité à préparer ce moment unique qu’est la mort, de manière à sortir du cycle du samsara, ce qu’ils nomment le cycle des vies. Étant donné qu’ils croient à la réincarnation, soit ils doivent sortir de ce cycle, soit ils doivent pouvoir se préparer à choisir leur prochaine incarnation. A vous de découvrir les mystères de l’hypnose

Hypnose

Hypnose

Pour votre santé

Dominique

PS  : si vous avez apprécié cet article n’hésitez pas à le partager avec vos réseaux sociaux