Bonjour à Toutes et à Tous

 

Monsieur Edmund Jacobson à vu le jour le 22 avril 1888 à Chicago. Il est devenu Docteur en médecine et il s’intéresse à la relaxation. Il ne partage pas les idées développées autour de l’hypnose et préfère étudier les mécanismes de la relaxation. Il oriente sa recherche sur la relaxation progressive d’où il tire son nom pour le titre de son livre publié en 1938.

La Relaxation

La Relaxation et Vous

Jacobson propose une relaxation en trois étapes successives. La contraction du muscle, la détente et la phase de récupération. Il espère ainsi que la personne est consciente durant tout le processus de la relaxation de sorte à faciliter la détente musculaire sur commande et mieux gérer la sollicitation du muscle à l’effort.

Sa recherche se fait sur des patients allongés, puis assis et finalement en situation de vie courante.

Il nomme ces trois étapes, la relaxation progressive, la relaxation différentielle et enfin, la relaxation de situation.

Durant la relaxation différentielle, il demande à la personne de ne solliciter qu’un seul muscle et de détendre parfaitement tous les autres. Ainsi, il propose une série d’exercices concentrés sur un groupe de muscles suivi d’un autre groupe jusqu’à visiter tous les muscles du corps. Par exemple, il demande au patient de contracter le bras droit, pour ce faire, le patient serre le poing puis il plie le bras en amenant le poing contre l’épaule. Ainsi, tout le bras et totalement contracter. Pendant cet exercice, le patient doit être capable de procéder à ce mouvement sans solliciter les autres muscles du corps qui doivent être complètement relâchés. Ensuite, la contraction est suivie de la détente du bras jusqu’à ce que tout le corps soit détendu et enfin, survient la phase de récupération, où la personne doit se concentrer sur ce que le corps lui fait ressentir.

Quant à la relaxation de situation, elle consiste à produire le même exercice, mais dans une situation réelle. Supposons qu’une personne joue d’un instrument de musique. Un pianiste par exemple. Il doit poser ses mains sur le clavier, le bout des doigts tombant sur les touches. Cette personne doit se tenir assise, le dos droit. L’objectif de la relaxation de situation sera de permettre à la personne de solliciter les muscles des bras, des mains et du dos, pour maintenir la posture tout le long du concert, et de détendre les autres muscles du corps, ou de ne les solliciter qu’au moment opportun. En outre, la personne apprendra à respirer calmement durant l’exercice, car la respiration est en partie responsable de l’état de détente ou de tension.

La relaxation progressive a donné suite à la relaxation dynamique, qui se pratique debout et qui cherche à produire la conscience du corps en visitant tous les muscles par les trois phases que nous venons de définir, un muscle après l’autre.

Toutes ces techniques sont d’une grande utilité, car elles aident considérablement des personnes de tous horizons, comme les accidentés de la route nécessitant de la rééducation.

Amicalement

Dominique