Bonjour à Toutes et à Tous

 

Côlon irritable – Les symptômes de l’intestin irritable

Côlon irritable, il y a un certain nombre de symptômes qui caractérisent le mouvement du côlon irritable. La plupart

Côlon irritable

Côlon irritable

des patients ne présentent que des symptômes bénins alors que certains ont des formes plus graves du côlon irritable. La bonne chose avec le mouvement du côlon irritable est que, si elle peut varier de légère à sévère, il ne ferait pas avancer la maladie intestinale plus graves comme la colite ou le cancer. Cela est dû à l’absence d’inflammation dans les muscles intestinaux et un certain nombre d’autres circonstances aggravantes.

La fréquence des symptômes du côlon irritable varient d’intensité. Cependant, parmi les symptômes les plus importants du côlon irritable qui se produisent dans presque tous les cas ce sont les diarrhées et de la constipation ou une alternance entre les deux.

 

 

Les symptômes du côlon irritable

 

La constipation est caractérisée soit par des selles molles et aqueuses. Cependant, il se peut aussi que les selles sont trop compactes qui empêchent la libération de l’anus.

Pendant ce temps, la diarrhée est la condition qui augmente la fréquence des selles. Elle est aussi marquée par l’incontinence de selles qui est similaire à l’incapacité de contrôler ou de retarder le transit intestinal. Il y a aussi une forte envie soudaine de la selle qui, si elle n’est pas prise immédiatement, il en résultera à l’incontinence. l’évacuation incomplète se fait également sentir dans laquelle la personne sent le besoin d’aller à la selle quelques secondes immédiatement après la première. Quoique ceux qui suivent seront plus difficiles à expulser.


La diarrhée et le côlon irritable

Il y a quelques conditions qui sont liées au côlon irritable et à la diarrhée. Pour être en mesure de définir clairement, nous devons nous placer dans les symptômes les plus courants que la diarrhée.

 

Côlon irritable, l’incohérence des selles. Pour cette seule raison elle ne peut pas être une définition absolue de la diarrhée. À en juger par le fait que notre alimentation affecte la dureté ou la douceur de notre chaise, nous ne pouvons pas compter uniquement sur ce jugement pour déterminer si nous sommes touchés par la maladie du côlon irritable.

Les gens qui mangent beaucoup de légumes, de fruits et de fibres ont normalement des selles plus liquides. Les selles qui sont Liquides comme bien au-delà des selles normales sont considérées comme des maladies diarrhéiques.

Côlon irritable et fréquence des selles. Il n’y a pas de nombre fixe de selles par semaine qui justifierait la norme de la selle. Trois fois en un jour est normal alors que trois fois par semaine, selon l’habitude d’une personne peut également être considéré comme normal. En dessous de cette barre, vous avez des selles irrégulières. Néanmoins, la moitié de la population exerce en général l’habitude d’une seule fois par jour comme un nettoyage régulier.

Mais on sait que, parmi les personnes en bonne santé, le nombre maximum de mouvements de l’intestin est cinq fois par jour. À cet effet, une fois qu’ils dépassent ce nombre alors ce ne serait que du moment où elles peuvent être considérées comme ayant la diarrhée.

Avec le côlon irritable la diarrhée se développe à partir d’un taux anormal de la teneur en eau dans les selles. Pour la digestion normale, la nourriture est conservée sous forme liquide grâce à l’aide de la sécrétion de l’eau dans les intestins, la vésicule biliaire supérieur, le petit estomac et le pancréas. Les aliments non digérés, atteignent le petit et le gros intestin sous forme liquide.

L’intestin grêle va alors absorber l’eau de la nourriture non digérée, qui sera ensuite transformé en une substance avec la forme moins aqueuse.

Cependant, en raison d’un certain nombre de raisons du côlon irritable, ce processus ne se produit pas avec la diarrhée. Elle peut être due à la sécrétion d’eau à partir de l’extrémité distale de l’intestin grêle, l’absorption efficace ne se produit pas, la nourriture non digérée ou digérée dans l’intestin grêle et du gros intestin est trop rapide il n’y a pas assez de temps pour eux de retirer l’eau dans les selles, cela est la conséquence du côlon irritable.

La diarrhée, en général, contribue largement au développement et à l’aggravation du Mouvement du côlon irritable. Connaissant la nature de cette condition permettra de faciliter à la fois pour guérir le symptôme du syndrome du côlon irritable et la maladie elle-même.

Pour votre santé

Dominique