Bronchite trachéale et les nouvelles bactéries

Posté par Le 17 12, 2011 Dans remèdes naturels | 0 commentaires

Bonjour à Toutes et à Tous

 Bronchite – reconnaître les symptômes

Parfois, il peut être très déroutant de distinguer une maladie comme la bronchite d’une autre. Les symptômes sont similaires et souvent, un mauvais diagnostic peut être donné. C’est

 Bronchite trachéale et les nouvelles bactéries

Bronchite

la raison pour laquelle les médecins doivent être très prudents dans leur domaine de prédilection afin qu’ils puissent donner un diagnostic précis, couplé avec le bon médicament ou traitement.

La bronchite est définie comme une affection caractérisée par l’irritation et l’inflammation des bronches, ce qui est divisée en différentes classifications, à savoir: la bronchite aiguë trachéale, bronchite chronique (simples à complexes), et les bronchectasies.

Cette condition est encore une menace majeure pour la santé de millions de personnes. La bronchite figure au quatrième rang des causes de décès dans le monde. Le contrôle de cette maladie s’est récemment compliqué à cause de nouvelles transformations de la nature de la maladie. Des nouvelles bactéries qui peuvent résister ou tolérer les antibiotiques conventionnels sont apparues. Ces bactéries obligent les médecins à réévaluer et à réexaminer leurs pratiques et méthodes se rapportant à la bronchite et à la pneumonie.

Les recherches conduites par les spécialistes des maladies ne sont pas vraiment de grande valeur puisque les données de culture ou les bactéries sont déjà mortes au moment où elles doivent être évaluées. Par conséquent, l’étiologie spécifique et bien sûr un traitement privilégié ne sont pas déterminés. C’est pourquoi les médecins sont obligés de se concentrer davantage sur leurs connaissances et leurs compétences sur la maladie. Ce qu’ils font habituellement est d’effectuer un examen physique largement basée sur les choses qu’ils observent ou voient, et de prescrire le traitement approprié. Les diagnostics faits par ces médecins sont empiriques et intuitifs, mais une approche scientifique et systématique est toujours importante pour concevoir une thérapie antimicrobienne.

Bronchite – Les antibiotiques pour le traitement

Les antibiotiques doivent satisfaire à certains critères tels que l’efficacité dans le traitement de la bronchite, la sécurité et la commodité et le coût-efficacité. L’antibiotique idéal pour une bronchite et d’autres troubles respiratoires sont ceux qui:

- Offrent une action contre les principaux organismes des voies respiratoires
- Pharmacocinétique
- Profils pharmacodynamiques
- Taux de réponse expérimentale élevés
- Bonne pénétration tissulaire
- Profils des interactions médicamenteuses
- Effets secondaires faibles
- La résistance bactérienne se développe lentement

L’amoxicilline, les macrolides et les céphalosporines sont considérées comme des antibiotiques traditionnels et sont grandement utilisés dans la thérapie antimicrobienne. Leur utilité varie, ainsi que l’incidence de la résistance chez les bactéries.

En 1999, la gatifloxacine et la moxifloxacine sont apparues et ces médicaments ont offert de meilleures options pour le traitement des maladies respiratoires. Puis de nouveaux ont été introduits, d’autres retirés de la circulation en raison de leurs effets secondaires dangereux.

Dans la gestion de la bronchite trachéale et d’autres maladies respiratoires, les médecins doivent avoir une grande compréhension de tous les organismes impliqués dans l’infection, et une conscience approfondie des thérapies potentielles qui sont assez efficaces. En traitant la bronchite trachéale, il y a différentes stratégies utilisées.

Aujourd’hui, les médecins ont une controverse sur la médication et le traitement nécessaire pour le patient qui présente des symptômes de bronchite trachéale. Généralement, les patients sont traités rapidement. Le médecin doit informer les patients que s’ils ont une toux pendant un ou deux jours, ils ne doivent pas se précipiter chez le médecin. Ils doivent attendre environ cinq à sept jours. Les infections virales disparaissent, mais si la bronchite est causée par une bactérie, la toux persiste et c’est à ce moment qu’il faut aller chez le médecin.

En fait, la plupart des spécialistes ne recommandent pas de traitement si la toux ne persistent pas pendant au moins cinq jours. Le temps permet le développement et l’élimination de l’infection virale qui disparaîtra même sans l’aide d’antibiotiques. Si après cette période la toux persiste, le médecin peut alors prescrire un antibiotique. Si le patient a une bronchite et une toux trachéale (avec crachats) pendant plusieurs jours, mais sans fièvre ou pneumonie, BPCO ou l’emphysème, il est de coutume pour les médecins de prescrire des antibiotiques.

Avec les études en cours, peut-être que de nouveaux antibiotiques seront développés pour traiter la bronchite trachéale et d’autres classifications de la bronchite. Les patients peuvent s’attendre à un plus large éventail d’antibiotiques pour traiter leurs conditions. Espérons simplement qu’avant que ces mauvaises bactéries s’installent dans les bronches, de nouveaux antibiotiques seront déjà disponibles pour les combattre. Dans un même temps, la prévention est la meilleure façon de lutter contre la maladie.

 

Je vous offre un ebook gratuit pour découvrir plus de remèdes pour soulager la bronchite.

 

Pour votre santé

Dominique

PS  : si vous avez apprécié cet article n’hésitez pas à le partager avec vos réseaux sociaux

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>